Témoignage : Médiathèque de Guebwiller (profil Fb)

Attention, cet article, publié en 2011, peut en certains points être obsolète.

Deuxième témoignage d’une bibliothèque municipale sur son utilisation de Facebook.

Présentation très succincte

La médiathèque a été ouverte en 1997 et dessert le canton. Sept personnes au total y travaillent. Le profil de la médiathèque compte plus de 1850 amis.

Un profil créé de longue date, une stratégie multicanal

La bibliothèque de Guebwiller possède un profil Facebook depuis… trois ans ! L’inscription date en effet de 2008. Le profil a été lancé après le blog de la médiathèque, ouvert en juin 2007. Ce réseau social entrait dans la stratégie web de dissémination de la bibliothèque, qui a aussi ouvert un flickr, un dailymotion, un youtube, un twitter. La médiathèque a ainsi été soucieuse d’utiliser les nombreux outils que proposent Internet. La promotion du profil sur le blog est bien visible :

La création du profil entrait dans une stratégie numérique, mais était aussi l’occasion de tester ce nouvel outil. Il s’agissait de plus de se rapprocher du jeune public adepte de ce réseau social.

Remarques sur l’utilisation du profil

  • La médiathèque n’a jamais eu aucun souci sur le mur concernant les publications de ses amis, si bien qu’ils ne le modèrent pas et laissent une totale liberté d’expression aux internautes.
  • Un lien automatique entre le blog et le profil Facebook a été créé afin d’améliorer la visibilité du contenu publié et de nourrir régulièrement le profil.

Le retour des usagers

Certains usagers furent surpris de la création du profil. D’autres l’ont découvert par hasard, ou par le biais du réseau (le Haut Rhin a mis en place un fonctionnement en réseau des médiathèques du département, avec par exemple le fameux Calice 68 et le service de streaming musical sans coupure publicitaire, en partenariat avec MusicMe).

Il n’y a pas eu de retours négatifs (l’ensemble du personnel et des usagers sont convaincus par l’utilité du profil). Mais leur intérêt varie et dépend bien sûr de leurs usages personnels.

Le profil reçoit beaucoup de mails chaque semaine. Demande d’information, mail d’auteurs, les messages sont très variés. Les bibliothécaires s’astreignent à répondre à tous les messages, quels qu’ils soient, ce qui peut être chronophage.

Il est néanmoins évident que les usagers sont surtout passifs, écrivant de temps en temps un commentaire pour un article.

Une page Facebook ?

La création d’une page Facebook a été un temps envisagée mais pour l’instant laissée en suspens car trop gourmande en temps. La médiathèque a déjà beaucoup d’outils à alimenter et ne souhaite pas en rajouter un. Une page supplémentaire serait un nouveau canal d’information (touchant les internautes n’ayant pas nécessairement de compte Facebook), mais ne serait pas intéressant s’il était le simple doublon du profil.

Tous les jours, la médiathèque reçoit de nouvelles invitations d’amis, preuve que le profil marche.

En majorité, ce ne sont pas des usagers de la médiathèque mais de nouveaux publics captés. Beaucoup d’autres bibliothèques aussi prennent contact via Facebook par le biais du profil.

Une réussite

L’une des publications de la médiathèque (article publié depuis le blog, rediffusé automatiquement par Facebook et concernant le déménagement de l’espace musique) a plu et fait l’objet d’une traduction en espagnol.

Preuve s’il en était besoin que Facebook permet de toucher bien plus largement qu’un blog. C’est un outil de diffusion et de dissémination incomparable par le nombre de gens différents qu’il informe en même temps.

L’organisation interne

Seulement deux personnes s’occupent de tout le contenu web produit par la médiathèque, sur un effectif total de 7 personnes. La médiathèque possède des locaux d’environ 1000 m2, et dénombre 50 000 documents au total.

Caroline Facchin possédait déjà un profil personnel Facebook avant l’ouverture du profil de la médiathèque. Elle en connaissait donc déjà le fonctionnement. Son collègue s’y est mis progressivement, quant à lui.

Bonus

Dans sa soif d’innover et d’utiliser tous les nouveaux moyens de communiquer, la médiathèque a acquis un Ipad (présentation, retours ici et ). Voilà une médiathèque audacieuse qui vit avec son temps et n’a pas peur de tester. A bon entendeur…

Je remercie Caroline Facchin et toute l’équipe de la médiathèque pour leur disponibilité et leur enthousiasme.

Étiquettes :

About Kanum

Analyse, partage, création en lien avec les bibliothèques.

7 responses to “Témoignage : Médiathèque de Guebwiller (profil Fb)”

  1. Médiathèque de Guebwiller says :

    Merci beaucoup pour cet article !

  2. smanyach says :

    Ce serait bien si ce type d’initiative essaimait…

  3. julien says :

    A toutes fins utiles, les archives s’installent aussi sur Facebook : http://www.facebook.com/Archives.departementales.Manche

    • livrearbitre says :

      Merci Julien pour ce focus sur les archives. Pas mal du tout la landing page, vraiment…
      C’est toujours intéressant de voir ce que d’autres types d’établissements peuvent faire avec l’outil Fb. Un lien à garder.

  4. Médiathèque de Quimperlé says :

    très intéressant cet article et ce blog

    • livrearbitre says :

      Merci beaucoup ! J’aimerais en faire plus, j’ai quantité d’idées pour des articles et des témoignages, mais je n’y consacre pas encore assez de temps. Je vais cependant m’y remettre sérieusement en février.

Trackbacks / Pingbacks

  1. On en a parlé | Les babillages de Frida et Paco - 6 août 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s