Souhaiter la bonne année sur Fb : les BU

Attention, cet article, publié en 2011, peut en certains points être obsolète.

Les débuts d’année sont toujours l’occasion d’envoyer ses vœux à ses proches et à ceux qui nous entourent. On envoie des mails, des cartes encore pour ceux qui restent attachés au petit mot écrit à la main, on passe un coup de fil. Depuis quelques années, on laisse aussi des mots sur les murs, et on fait ainsi un groupé en souhaitant bonne année en une fois à tous ses amis (non non, contrairement aux apparences, nous ne sommes pas qu’une société de flemmards, une société industrielle et standardisée, oui par contre :-p). Les bibliothèques présentes sur Facebook ont un moyen supplémentaire d’envoyer leurs vœux. Qu’ont-elles fait ? Se sont-elles servies de ce nouveau canal ? Ont-elles rivalisé d’originalité ?

Tout d’abord, pourquoi laisser un mot pour la bonne année ? Parce que Facebook n’est pas un site comme un autre. Il demande de la réciprocité, des relations humaines. C’est un lieu supposé convivial, de discussion et de lien direct avec les usagers (on arrive dans leur newsfeed, directement chez eux). Ce n’est pas un simple canal d’information, relai du site même s’il peut l’être aussi et sert à valoriser le contenu à valeur ajoutée produit par la bibliothèque. Bref, pour être court, on s’adresse à des gens, à des gens qui nous suivent volontairement. Quoi de plus normal que de leur souhaiter nos meilleurs vœux ? Tout comme on affiche « Bonne année » sur la porte d’entrée de nos établissements, nos lieux numériques sont les vecteurs de ces messages, certes convenus, mais peut-être aussi attendus.

Analysons d’abord dans ce billet ce qu’ont fait les bibliothèques d’enseignement supérieur. Suivront deux billets consacrés aux bibliothèques de lecture publique et aux bibliothèques étrangères.

Petit nota bene : je n’analyse que les bibliothèques que j’ai repérées et que je suis sur Facebook, mon analyse est forcément lacunaire. Que ceux qui se sentent oubliés se manifestent !

Trois thèmes se sont dégagés de mon analyse : quand poster ? quoi poster ? quel retour ?

  • Quand poster ?

Les bibliothèques d’enseignement supérieur qui ont pensé à laisser un petit mot pour la bonne année n’ont pas toutes posté au même moment. Normal, le 1er janvier, c’était férié me direz-vous, et les community manager n’ont pas tous pensé au boulot en ce jour familial et de repos. Mais certains irréductibles, si ! Exemples :

  • Les bibliothèques d’Angers (Belle- Beille et Saint-Serge)
  • Bibliothèque Michel Serres de l’école centrale de Lyon
  • Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne

D’autres ont fait plus conventionnel : vœux le jour de la rentrée, le lundi 3 janvier. Elles sont d’ailleurs les plus nombreuses :

  • Bibliothèque centrale de l’école polytechnique.
  • Bibliothèque de droit et d’économie Université Paul Cézanne.
  • Bibliothèque Université de Provence.
  • BPI
  • La fusée
  • BU Robert de Sorbon Université de Reims

Une dernière enfin a souhaité la nouvelle année un peu plus tard :

  • Bibliothèque de la cité de l’architecture et du patrimoine

Remarques : La majorité des bibliothèques d’enseignement supérieur qui ont souhaité la bonne année l’ont fait le jour de la rentrée. Peu ont pris le temps de le faire le jour même du 1er janvier. Mais est-ce un mal après tout ?

Etre présent en tant que community manager le 1er janvier, un jour férié, que l’on passe normalement avec sa famille et ses amis, m’interroge sur la frontière vie privée, vie professionnelle des personnes qui s’occupent de ces pages / profils : pas de vacances, pas d’horaires quand on est sur un réseau social ?

Je suis cependant admirative des trois bibliothèques qui ont fait cet effort et loue le dévouement pour leur communauté .

  • Quoi poster ?

L’épineuse question de la date étant désormais résolue, reste à voir ce qu’on peut bien écrire pour souhaiter la nouvelle année. Beaucoup ont opté pour un message court et simple, efficace et direct.

Exemple :

« Nous vous souhaitons une excellente année 2011, pleine de joies et de réussites, de plaisirs et de sourires. » (Bibliothèques Belle Beille et Saint Serge)

« Nous vous souhaitons une bonne année 2011 ! » (Bibliothèque Michel Serres ecole centrale de Lyon)

« vous souhaite une bonne année 2011, et bon courage pour les partiels qui arrivent ! » (Bibliothèque de droit et d’économie université Paul Cézanne)

Etc.

D’autres ont rajouté une photo :

(petit + pour le mot « créativité » #fuséeoblige #geemiks)

D’autres ont profité de leurs vœux sur un blog pour faire un lien (d’une pierre deux coups, visibilité augmentée) :

Enfin, une initiative à noter, très sympathique de la part de la bibliothèque Michel Serres Ecole centrale de Lyon : alors qu’ils avaient déjà souhaité la bonne année le 1er janvier (déjà, ils étaient soucieux de leur fans), ils ont remis ça, et de façon très sympa :

Je n’ai pas résisté : je suis allée sur le site mis en lien. Voilà la photo :

Je sais que ce n’est pas grand-chose, mais j’adore leur idée : ce n’est pas la bibliothèque qui souhaite la bonne année, mais l’équipe. Des gens, quoi. Et qui s’affichent.

Remarques : les bibliothèques sont restées plutôt sobres dans leurs vœux sur Facebook (ce n’est pas une critique, juste une constatation).

  • Quel retour ?

On pourrait se demander à quoi cela peut bien servir d’envoyer ces vœux sur Facebook. Perdus dans le newsfeed débordant de vœux de bonheur, de joies, etc., les usagers vont-ils être sensibles à cette délicate attention ?

Et bien oui, car la plupart des bibliothèques ont récolté des « j’aime » ou des commentaires :

  • Bibliothèque Saint Serge Angers : 19 j’aime
  • Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne : 15 j’aime
  • Bibliothèque Belle Beille Angers, et Bibliothèque de la cité de l’architecture et du patrimoine : 7 j’aime
  • BPI : 5 j’aime
  • Bibliothèque centrale de l’école polytechnique, Bibliothèque de Toulouse, Bibliothèque de droit et d’économie Université Paul Cézanne : 4 j’aime
  • Bu Robert de Sorbon : 2 j’aime

Ce n’est certes pas l’avalanche de réactions, mais on note tout de même que ces messages ne sont pas passés inaperçus. Quand on connait la passivité des internautes sur le net, on peut estimer que le retour a été plutôt bon. Il est à noter que la teneur du message n’a pas eu vraiment d’incidence sur le nombre de « j’aime », plutôt lié à la complicité et à la confiance déjà créées par les administrateurs de la page. A noter toutefois pour le cas de la Bibliothèque Michel Serres école centrale de Lyon : alors que leur message du 1er janvier n’avait récolté aucune réaction, leur deuxième publication avec la photo de l’équipe a suscitée deux approbations.

  • Et pour les bibliothèques qui n’ont pas souhaité leurs vœux ?

J’ai relevé que ces bibliothèques avaient, volontairement ou non, omis de le faire :

  • Bibliothèque Paris Dauphine
  • Bibliothèque Universitaire UCBL Lyon 1
  • Bibliothèque de l’université Panthéon-Assas
  • Bibliothèque des FUCaM
  • Bibliothèque du centre de Paris – Arts et Métiers ParisTech
  • Bibliothèque nationale et universitaire
  • BnF – Bibliothèque nationale de France
  • ESSEC Learning Center

Ce qui m’interroge, c’est que certaines ont souhaité de bonnes vacances et de bonnes fêtes de fin d’année, et ne sont donc pas contre ce genre de messages non informationnels et purement relationnels. C’est notamment le cas de la Bibliothèque du centre de Paris – Arts et Métiers ParisTech et l’ESSEC learning center.

Je vais contacter plusieurs bibliothèques pour avoir leur avis sur la pertinence ou non des vœux, leur intérêt, la date choisie pour les poster, la raison de leur omission, etc. Rendez-vous très prochainement pour un retour sur ces témoignages !

Étiquettes :

About Kanum

Analyse, partage, création en lien avec les bibliothèques.

4 responses to “Souhaiter la bonne année sur Fb : les BU”

  1. dbourrion says :

     » Je suis cependant admirative des trois bibliothèques qui ont fait cet effort et loue le dévouement pour leur communauté.  » >> ne jamais oublier que nous n’existons que parce que nous avons cette communauté ;)
    C’est donc la moindre des choses, des voeux ce jour-là. Et les usagers sont là, la preuve : les premières réactions sur la page Saint-Serge Angers sont arrivées tout de suite après les voeux.

  2. unjourquisait@gmail.com says :

    Quel est l’intérêt de ce billet?!!

    • livrearbitre says :

      Bonsoir,

      Ce billet a selon moi plusieurs intérêts, dont les principaux sont les suivants :

      – analyser la communication des bibliothèques sur Facebook, avec ici un angle particulier (les vœux conventionnels de début d’année).
      – voir s’il y a eu des initiatives innovantes.
      – voir si on a pris conscience de la spécificité de Facebook et de l’animation de communauté.

      Ce travail comparatif a pour but de recenser ce qui se fait, et d’inspirer les collègues qui sont intéressés par ce sujet.

      Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s