Les services de référence en bibliothèque, Véronique Mesguich (6/6)

Attention, cet article, publié en 2010, peut en certains points être obsolète.

Les aspects techniques :

choix des plateformes, principe de fonctionnement , enjeux financiers.

Le logiciel Question Point

Il existe sur slideshare une très bonne présentation de l’outil : Slideshare : Nicolas Alarcon. C’est un tutoriel en ligne, pour une formation sur Ubib.

Un pétale dans le logiciel Question Point est une base de connaissances dans une discipline.

Il s’agit de favoriser l’interaction entre usager/ répondant, entre membres du réseau.

Un widget existe pour une communication synchrone (on peut garder une trace de la conversation par mail).

Le logiciel Meebo

C’est un outil simple et gratuit (plug-in de firefox) de messagerie instantanée en ligne

Il n’y a aucun logiciel à installer, tout se passe dans son navigateur. C’est un service de renseignement, mais pas vraiment un service de référence.

La Fusée à Skema utilise Meebo :

Avantages et inconvénients des logiciels de chat (selon Nicolas morin)

Inconvénients :

– l’usager doit avoir un compte de chat

– limites techniques, utilisation limitée.

Avantages :

– Coût logiciel nul

– utilise le logiciel que l’usager lui-même utilise

– mise en œuvre très simple

Utiliser Twitter pour un service de référence en ligne ?

L’Etat du Maryland a mis en place Askusnow, avec un compte twitter @askusnow dédié aux services de référence virtuels. Ils ont fait ainsi un beau coup de pub avec cette idée pionnière. Ils ont aussi un compte facebook et un compte delicious.

Avantages et inconvénients de twitter

Avantages : Peu coûteux, interactif, plus flexible que le chat, mélange de synchrone et d’asynchrone, novateur.

Inconvénients : Il faut quelqu’un derrière (implication et disponibilité), twitter est peu utilisé en France, on ne peut pas toucher tout le monde avec twitter.

La bibliothécaire virtuelle

Kornelia : un avatar virtuel a été mis en ligne en septembre 2009 à la Kornhaus Bibliotheken. Elle parle allemand.

Derrière cet avatar, un robot de réponse traite les questions posées. Cette tentative relève un peu du gadget mais on ne peut lui enlever son caractère innovant.

Les services sur mobiles

QuestionPoint de l’OCLC et Text a Librarian de Mosio ont annoncé une collaboration en matière de référence virtuelle.

Text a Librarian est un service de référence accessible sur mobile, utilisé par 400 bibliothèques aux Etats-Unis (le bibliothécaire répond sur son pc).

Les Réseaux sociaux

Exemple d’utilisation en bibliothèques :

– 15 bibliothèques sur Myspace : BMVR de Toulouse.

– Facebook : environ 20 BU, 500 groupes avec « bibliothèque » ou « library »

Ex : BU Paul Cézanne (exemple fameux), Groupe Sainte Geneviève.

Facebook : peut aider à mettre en place un service de référence via un chat intégré, à créer un réseau d’échange entre habitués des bibliothèques.

Quels usages des réseaux sociaux ?

– usage individuel pour les bibliothèques : Ning

– usage institutionnel :

  • Promouvoir la bibliothèque
  • Signaler un événement
  • Disséminer
  • Améliorer les services
  • Etre là où sont les utilisateurs

Les flux RSS, d’où viennent-ils ?

On peut créer des flux, les collecter, y compris pour des pages n’en disposant pas.

En bibliothèque, on peut les utiliser pour :

– les actualités de la bibliothèque

– les nouvelles acquisitions

– les fils utiles

– la veille documentaire personnalisée

– podcast et diffusion, tutoriaux

– alertes pour les emprunteurs (pour les retards)

OPAC et RSS : les logiciels libres PMB, Koha permettent de générer des flux rss, d’afficher le contenu du flux sur une page web à partir de widgets. Le mash up de flux est aussi possible avec Yahoo Pipes.

Exemple : Médiathèque de  saint Raphaël

Et demain ?

Quelle place de la bibliothèque à l’heure de la dématérialisation des fonds ?

Atouts des bibliothèques : maîtrise des contenus/sources/outils

Pour aller plus loin :

Evaluation des services ubib (abes, 26 mai 2009) : slideshare

Assessment librarian : articles

BBF 2009 n°4 : Les services de réponse à distance de l’ENSSIB, par Catherine Jackson.

BBF 2007 n°6 : Les services de référence dans un environnement concurrentiel, par David Soret.

Référence virtuelle : Quel rôle face aux moteurs de recherche ?, par David Benoist.

Étiquettes :

About Kanum

Analyse, partage, création en lien avec les bibliothèques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s