Les services de référence en bibliothèque, Véronique Mesguich (1/6)

Attention, cet article, publié en 2010, peut en certains points être obsolète.

Véronique Mesguich, de l’INFOthèque pôle universitaire Léonard de Vinci, a donné une conférence consacré aux services de référence en bibliothèque le jeudi 6 mai, à l’IUT Michel de Montaigne Bordeaux 3, dans le cadre d’une journée professionnelle organisée par le CNFTP, coordonée par Sabine Noël et Françoise Mayeur.

Voici le compte-rendu de mes notes, qui fera l’objet de plusieurs billets.

Présentation de l’intervenante (par elle-même) :

Véronique Mesguich est directrice de l’INFOthèque pôle universitaire Léonard de Vinci, qui se situe dans le quartier de la défense à Paris. Ce pôle est un établissement d’enseignement supérieur privé, créé il y a une quinzaine d’années. Il regroupe des écoles d’ingénieurs, de commerce et de management. Il compte près de 6000 étudiants, et se divise en trois écoles principales. L’Université Paris Dauphine utilise ses locaux pour certains de ses masters.

Véronique Mesguich a insisté sur l’importance de la bibliothèque comme lieu physique et comme espace social. La bibliothèque du pôle regroupe 80 000 ouvrages, essentiellement consacrés au commerce, au marketing, aux finances et au droit. Elle s’établit sur 6 étages, chacun ayant un dominante propre. Des fonds transversaux complètent ces collections, notamment en culture générale, et un fonds dédié aux métiers et à l’emploi est mis à disposition. 400 titres de revues y sont consultables sous forme papier, complétées par l’offre numérique.

Les ressources virtuelles (bases de données) sont accessibles par le biais d’un intranet. L’interface de cet intranet a été réfléchie et adaptée aux besoins des utilisateurs. Cette analyse a permis de déterminer une préférence pour les recherches dites à la Google, c’est-à-dire avec un guichet unique. Pour cela, un logiciel particulier a été installé (je ne me souveins plus du nom, j’ai noté « Quam », mais après vérification, cela ne correspond à rien. Une idée ?). Il permet une recherche unique sur des multibases, et donne un système de bouquet de sources.

L’infothèque offre de plus des portails spécialisés, comme par exemple le portail Marketing, produit entièrement par le pôle. C’est un produit documentaire qui rassemble des supports d’informations consacrés au marketing. Différentes catégories comme la veille, la sitothèque et les ouvrages sélectionnés sont présents. L’idée est de rassembler des informations éparpillées, de donner accès aux meilleurs ressources possibles sur un lieu unique. Le moteur de recherche Google Custom Search a été intégré à l’interface. Le portail a aussi un univers netvibes.

D’autres services sont aussi dispensés à un public extérieur et / ou non étudiants comme des entreprises, des créateurs d’entreprises, des demandeurs d’emploi. L’accès et la consultation physique se font sur abonnement.

L’INFOthèque organise des ateliers et des conférences (dont beaucoup d’ateliers consacrés aux demandeurs d’emploi) qui participent au rayonnement de l’INFOthèque hors les murs, et offre la meilleure visibilité possible aux ressources et aux compétences.

Ouvrages

Véronique Mesguich est la co-auteure d’un ouvrage intitulé Net Recherche 2010, le guide pratique pour mieux trouver l’information utile et surveiller le web, ADBS, 2010. L’ouvrage est en partie consacré aux nouvelles générations de moteurs de recherche, et notamment sur la recherche en temps réel. Il traite aussi des sites web 2.0. En complément, le site de l’ADBS récapitule les outils mentionnés dans cet ouvrage.

En exemple de ce à quoi peut servir un moteur en temps réel, l’intervenante a donné l’interrogation de Facebook et Twitter en temps réel pour l’e-réputation d’une entreprise. C’est un outil de référence.

Véronique Mesguich a aussi participé à un ouvrage collectif, édité en décembre 2009 au Cercle de la Librairie : Le Web 2.0 en bibliothèques : quels services ? quels usages ? qui référence les différents usages du Web 2.0 en bibliothèque et leur positionnement par rapport à cette technologie.

Plan de l’intervention :

I. Le concept de Web 2.0

II. Crise de la médiation ou nouvelles formes de médiation ?

III. Exemples de services de référence en ligne

IV.De nouveaux territoires pour les services de référence : objectifs, enjeux, retombées.

V.Les aspects techniques : choix des plateformes, principe de fonctionnemenent , enjeux financiers.

Chaque partie fera l’objet d’un billet.

Étiquettes :

About Kanum

Analyse, partage, création en lien avec les bibliothèques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s